Ming Yang se cote à Wall Street sans la réussite espérée (Premium)

Print Friendly, PDF & Email

De notre correspondant en Chine Olivier Sasportas

Pour une grosse société chinoise des cleantech, ne vaut-il pas mieux se coter à Hong Kong plutôt qu’à New York ? C’est la question que doit se poser le fabricant chinois d’éoliennes Ming Yang Wind Power, n°5 chinois et n°13 mondial, accueilli plus que froidement à Wall Street, alors qu’au même moment son rival Goldwind brillait à Hong Kong.

Ming Yang a fixé vendredi pour son IPO ...