Goldwind s’introduit au plus haut à Hong Kong, Ming Yang au plus bas à New York (Premium)

Print Friendly, PDF & Email

Double introduction ces trois derniers jours de deux fabricants chinois d’éoliennes, avec un sort inverse : alors que le n°5 chinois Ming Yang a réalisé une IPO à New York inférieure à ses espérances, son rival Goldwind, , n°2 chinois et n° 5 mondial, a magistralement réussi son entrée à Hong Kong.

Le groupe, de son nom complet, Xinjiang Goldwind Science & Technology, qui était déjà coté sur la petite Bourse de Shenzhen et a rejoint l’an dernier le Top 10 mondial, a levé, comme prévu, ...