Orbeo se renforce sur le marché des crédits carbone

Print Friendly, PDF & Email

orbeoLe marché des crédits carbone reste en effervescence. Quelques jours après la tentative d’EDF Trading, la filiale d’EDF spécialisée dans le négoce de l’électricité et du charbon, de mettre la main sur EcoSecurities, l’un des leaders européens, c’est un autre acteur français, Orbeo, qui signe l’acquisition d’une autre société du secteur, néerlandaise, OneCarbon, pour un montant non dévoilé.

Orbeo, filiale commune à la Société Générale et au groupe Rhodia, est le principal acteur français présent sur toute la chaîne du carbone, du sourcing de projets de réduction des émissions de gaz à effet de serre à l’optimisation des portefeuilles de crédits carbone en passant par une activité de négoce de produits CO2.

OneCarbon est une société créée en 2005, filiale du groupe d’énergies renouvelables néerlandais Econcern, dont la faillite vient d’être prononcée aux Pays-Bas et dont les actifs sont en train d’être cédés par appartements. Elle est spécialisée dans le sourcing, le développement et le financement de projets de réduction des émissions de gaz à effet de serre qui génèrent des crédits carbone ensuite revendus. Elle emploie 85 salariés dans dix pays.

Elle annonce 80 projets en cours de développement dans le monde, représentant un volume compris entre 9 et 18 millions de tonnes de CO2 entre 2009 et 2012, et entre 45 et 90 millions de tonnes de CO2 sur la période 2009-2030. A titre de comparaison, EcoSecurities annonce 400 projets en portefeuille susceptibles de générer 140 millions de crédits carbone.

Orbeo avait déjà une petite expertise dans le domaine du sourcing et du développement de projets de crédits carbone, mais ce rachat va lui permettre de gagner rapidement des parts du marché. « Nous achetons des compétences et une méthodologie qui vont nous permettre de nous développer plus vite », indique-t-on chez Orbeo.