En 2011, des Renault ou Nissan électriques rouleront en Irlande

Print Friendly, PDF & Email

renaultL’Irlande qui s’est engagée à avoir 10% de voitures électriques sur ses routes pour 2020 – soit 230.000 voitures — , a conclu un accord avec Renault-Nissan. Ce dernier lui fournira des voitures électriques mises en vente à partir de 2011, en partenariat avec la compagnie d’électricité ESB, qui se chargera d’installer des stations de recharge.

De quoi aider l’Irlande à réaliser son objectif, selon le ministre irlandais de l’Energie Eamon Ryan. L’Irlande a décidé d’0ffrir des crédits d’impôts pour l’achat de voitures électriques, de lancer un programme de recherché doté de 1,3 million de dollars et d’investir dans les infrastructures électriques nécessaires.

C’est un nouvel exemple d’une alliance directe entre un  constructeur auto et une compagnie d’énergie, qui court-circuite des intermédiaires comme veut l’être la société californienne Better Place.

C’est aussi une nouvelle avancée pour l’alliance automobile franco-japonaise, qui  a déjà conclu des accords du même type avec des compagnies d’électricité américaines (notamment à San Diego, en Californie et dans l’Oregon), en France avec EDF et en Suisse , même s’il a aussi conclu parallèlement des accords avec des sociétés intermédiaires comme Better Place  et Ecotality en Arizona, et des gouvernements comme le Portugal et Israël.