Baisse de l’image environnementale des entreprises

Print Friendly, PDF & Email

barometre5moyennesNature et Découvertes, Google et Ikéa : ce sont les trois entreprises les mieux notées par les internautes pour leur engagement éthique et environnemental dans le cinquième baromètre « éthique et environnement » du portail internet ConsoGlobe, spécialisé dans les produits écologiques.

Les internautes sont sévères. La note moyenne des 72 marques de tous les secteurs (textile, alimentation, automobile…) proposées au vote s’est dégradée sur les six derniers mois, tombant à 1,4 sur 4. Et seulement quatre entreprises affichent une noté supérieure à la moyenne. Selon ConsoGlobe, les internautes auraient pris été déçus par le manque d’engagement environnemental des entreprises, qui cèdent aux sirènes du « greenwashing », affichant des vertus qu’elles n’ont pas toujours.

La chaîne de magasins Nature et Découvertes est la grande gagnante : en tête du baromètre depuis plus d’un an, elle obtient une note constante de 2,7. En deuxième position, le moteur de recherche Google voit sa note légèrement baissée, de 2,5 lors du précédent baromètre à 2,2.  Google affiche un engagement très « vert » : l’entreprise a par exemple installé des panneaux solaires sur le toit de son siège californien et investit beaucoup dans les cleantech, notamment dans le suivi de la consommation d’électricité. Mais elle a récemment été confrontée à une polémique sur les émissions de CO2 de son moteur de recherche.

Le troisième, le distributeur Ikéa s’est lui distingué par l’annonce d’investissements importants dans le solaire.

Dans les cinq derniers du classement figurent plusieurs groupes pétroliers, dont l’image ne s’arrange pas malgré leurs tentatives de diversification dans les énergies renouvelables : BP, Total et Exxon Mobil, qui arrive en dernière position.

Tous les secteurs voient leur score baisser (voir graphique). La grande distribution reste en tête avec une note de 1,5 et l’automobile en queue de peloton avec à peine plus de 1.

Ce baromètre a été lancé il y a dix-huit mois. 31 000 internautes ont depuis participé au vote, selon ConsoGlobe.