Saint-Gobain courtise les start-up des cleantech

Print Friendly, PDF & Email

sgAvis aux jeunes pousses : Saint-Gobain lance la deuxième édition de son concours destiné à récompenser les start-up européennes les plus innovantes dans les domaines de l’habitat, de l’énergie et de l’environnement.

NOVA External Venturing, la cellule du groupe chargée des partenariats stratégiques avec les start up, sélectionnera une dizaine de candidats en fonction de leur innovation, de la qualité de leur proposition de valeur et des possibilités de synergies avec Saint-Gobain.

Les projets sélectionnés seront présentés lors d’un speed dating le 3 juin, au Salon européen de la recherche et de l’innovation à Paris. Les candidats plancheront devant un jury, composé de dirigeants et d’experts du groupe, qui examinera la pertinence des dossiers et les bénéfices d’un éventuel partenariat avec Saint-Gobain.

A l’issue de cette session, trois lauréats seront récompensés : ils recevront 15 000 euros chacun et surtout travailleront avec l’équipe NOVA External Venturing à la création d’un partenariat avec le groupe, à vocation technologique (co-développement, accord de licence…) ou commerciale (accord de production, distribution…).

En 2008, pour la première édition de ce concours, quatre sociétés ont été primées, dont deux ont concrétisé un partenariat avec le groupe et deux sont en discussion pour développer des relations commerciales.

La date limite pour le dépôt des candidatures est fixée au 30 mars. Pour plus d’informations, cliquez ici.

Spécialiste des matériaux de construction, le groupe Saint-Gobain se tourne de plus en plus vers les cleantech : outre les matériaux « verts », il vise, par exemple, 2 milliards d’euros de chiffre d’affaires dans le solaire d’ici à 5 ans, contre 150 millions en 2008. Il a récemment investi avec le groupe pétrolier Shell dans une usine de production de cellules photovoltaïques en Allemagne.