L’avenir des salariés de la centrale de Gardanne discuté le 11 janvier

Print Friendly, PDF & Email
(c) CGT Gardanne 

L’avenir des salariés licenciés lors de la fermeture de la centrale à charbon de Gardanne dans les Bouches-du-Rhône devrait être évoqué le 11 janvier lors d’une réunion entre les représentants de l’Etat, GazelEnergie, propriétaire du site, et la CGT, dans les locaux de la Préfecture des Bouches-du-Rhône.

Dans le Plan de Sauvegarde de l’Emploi de GazelEnergie, sur les 98 suppressions d’emplois, une cinquantaine ont été ...

Article précédentCepsa va produire de l’hydrogène à partir d’eaux usées
Article suivantLe gouvernement rappelle à l’ordre les fournisseurs d’énergie