L’armée vise plus de performance énergétique, appelle à solariser

Print Friendly, PDF & Email
l’armée veut améliorer d’ici 2025 la performance énergétique d’un quart de ses bâtiments chauffés
(Crédit : Ministère des Armées)

“Jusqu’à 1 500 hectares sont mis à disposition des développeurs photovoltaïques”, a indiqué Pierre Drevillon, ingénieur en chef première classe à la Direction centrale du service d’infrastructure de la Défense, à l’occasion d’une présentation des efforts de performance énergétique des armées françaises dans leur parc de bâtiments – des travaux étant aussi menés pour économiser l’énergie dans les véhicules et lors des opérations*. Des appels d’offres solaires ont déjà été émis et certains attribués. Le foncier proposé va au-delà des volumes identifiés par une mission parlementaire menée l’année dernière sur le sujet ; il se rapproche des ...

Article précédentEiffel innove avec un fonds « equity bridge » pour les EnR
Article suivantNantes se prépare à une longue crise énergétique