Nantes se prépare à une longue crise énergétique

Print Friendly, PDF & Email
Tristan Riom, vice-président de Nantes Métropole
Tristan Riom (Crédit Métropole de Nantes)

Entretien avec Tristan Riom, vice-président de Nantes Métropole en charge de la transition énergétique –

Une culture de l’énergie se développe dans la métropole de Nantes. Sur fond de hausse des prix, une réflexion est engagée pour baisser durablement les consommations et se préparer à d’autres soubresauts. Le dialogue s’amorce avec tous les acteurs du territoire, explique à GreenUnivers Tristan Riom, vice-président de Nantes Métropole, cinquième interview de notre série d’entretiens sur la crise énergétique avec des grandes villes et métropoles françaises.

GreenUnivers : comment la métropole de Nantes fait-elle face à l’envolée des prix de l’énergie ?

Tristan Riom : nous bénéficions d’un ...

 

 

 

 

 

 

Article précédentL’armée vise plus de performance énergétique, appelle à solariser
Article suivantSe chauffera-t-on un jour à l’hydrogène vert ?