Vite vu

Print Friendly, PDF & Email

Vendredi 19 août

A l’occasion de ses résultats semestriels (CA : 57 MCHF, résultat : – 41 MCHF) le fabricant suisse photovoltaïque Meyer Burger a dévoilé une commande de 3,75 GW passée par DE Shaw Renewable Investments (Desri) aux Etats-Unis, pouvant être portée à 5 GW et à livrer entre 2024 et 2029 depuis le site de Goodyear en Arizona. Les nouvelles mesures fiscales de soutien du gouvernement américain à la production solaire ont contribué à cette décision. Une augmentation de capital de 250 M€ est envisagée par Meyer Burger. 

Ascendants depuis fin juillet, les cours du gaz en Europe atteignent aujourd’hui 239€/MWh sur le marché néerlandais TTF et 162€ sur PEG pour livraison pour le lendemain. L’électricité suit le mouvement : 463 €/MWh sur le marché français en baseload.

Jeudi 18 août

La crise sino-américaine autour de Taïwan n’a pas empêché EDF Renewables et le développeur éolien offshore taïwanais Taiya Renewable Energy de s’associer pour participer à l’appel d’offres dans cette technologie prévu au troisième trimestre. Leur projet posé Huan-Yang de 440 MW est envisagé près de Changhua à 8 km de la côte centre-ouest, dans une profondeur entre 15 et 45 mètres. Taïwan vise 5,5 GW de capacité éolienne en mer d’ici 2025, préparés entre autres par des européens comme Orsted et WPD (Global Infrastructure Partners).

La Suisse s’apprête à proposer gratuitement des surfaces le long des routes nationales pour y installer des centrales EnR, un potentiel estimé à 55 GWh par an. Un appel d‘offres solaires est envisagé pour la fin de l’année.

Mercredi 17 août

Le Président Joe Biden a signé hier l’Inflation reduction act, une loi qui comme son nom ne l’indique pas est fortement orientée vers la lutte contre le changement climatique aux Etats-Unis. Elle prévoit un investissement sur dix années de 369 Mds$ (364 Mds€) dans des actions pro-climat (réduction de 40% des émissions de carbone d’ici 2030) et notamment des soutiens aux énergies renouvelables et au stockage. En 2030, le pays espère entre autres disposer de 120 000 éoliennes et d’une forte capacité de production locale de batteries. 

En progression de plus de 20% depuis le 22 juillet, le prix de la tonne de carbone a franchi aujourd’hui les 96€ pour l’échéance décembre 2022 et frisé les 95€ pour les échanges journaliers sur Ice EUA

Le ministère des Mines et de l’énergie brésilien a annulé un des deux appels d’offres énergétiques prévu pour le 16 septembre, pour des projets devant entrer en production en 2028, du fait de demandes insuffisantes de la part des distributeurs. La session pour l’échéance 2027 est maintenue.

Mardi 16 août

Total Eren a signé un protocole d’accord avec le gouvernement du Territoire du Nord en Australie pour préparer un complexe solaire de 2 GW associé à une capacité de production d’hydrogène de 1 GW près de la capitale régionale Darwin. 

Hy2gen et son actionnaire stratégique Technip Energies entrent en phase d’études de faisabilité d’Hynovera, sur le site de l’ex-centrale à charbon de Gardanne dans les Bouches-du-Rhône, pour y produire des carburants pour l’aviation et le maritime vendus par Axens. 

L’Ebitda du turbinier Nordex est négatif de 173 M€ (-8,1% des revenus) au premier semestre. Les ventes s’élèvent à 2,1 Mds€ contre 2,7 Mds€ au S1 2021. Le chiffre d’affaires annuel est estimé entre 5,2 M€ et 5,7 M€ et la marge d’Ebitda entre 0 et – 4%.

Le chinois Contemporary Amperex Technology (CATL) va investir 7,34 Mds€ dans son usine de batteries pour Mercedes-Benz, BMW, Stellantis et Volkswagen, dimensionnée à 100 GWh et prévue pour entrer en construction cette année à Debrecen, dans l’est de la Hongrie. 

L’arrêté du 5 août 2022 paru le 17 août au Journal officiel précise les critères de sécurité d’approvisionnement électrique 

Article précédentEolien en mer : une loi ouvre la voie à des appels d’offres en Grèce
Article suivant« La guerre en Ukraine change la donne pour l’hydrogène » [Plug Power]