Malgré l’inflation, Engie entend construire tous ses projets EnR

Print Friendly, PDF & Email

Engie présentait ce matin un label TED (Transition énergétique durable), audité par Bureau Veritas. Une manière de mettre en avant ses bonnes pratiques, mais aussi de faire un point sur sa stratégie d’accélération dans les énergies renouvelables, dont l’objectif affiché est d’atteindre 50 GW installés en 2025, contre 34 GW aujourd’hui. L’occasion aussi d’interroger le groupe sur le risque que fait peser la hausse des cours des matières premières sur ses projets.

Engie s’est couvert

Comment Engie fait face à l’augmentation conjointe des matières premières (acier, cuivre, etc) et des modules photovoltaïques ? A en ...

Article précédentL’usine d’Hydrogène de France pourrait monter à bord de la 2e vague PIEEC
Article suivantRGreen Invest crée un IPP et finance ses actifs de stockage en Angleterre