Vite vu

Print Friendly, PDF & Email

Vendredi 16 juillet

Le groupe français Eiffage est sur les rangs pour acquérir le département services énergétiques d’Engie, baptisé pour l’occasion Equans, selon Reuters. D’autres grands groupes tricolores de BTP comme Bouygues et Spie seraient également intéressés.

Xavier Perret, directeur Global Care chez Engie, a été élu président du conseil d’administration de GRDF, dont il était membre depuis 2015. Diplômé de l’Ecole Centrale Paris, Xavier Perret commence sa carrière lorsque gaz et électricité étaient encore gérés ensemble par le monopole public EDF GDF Services. Il remplace Jean-Marc Leroy, président honoraire de Gaz Infrastructure Europe, qui exerçait cette fonction depuis 2017.

Le tarif moyen issu de l’appel d’offres de 152 MW et 117 projets de toitures solaires en Allemagne de plus de 300 kW ressort à 68,8€/MWh et s’étale entre 53,5€ et 78,9€ ; 168 projets pour 213 MW avaient été présentés. La compétition pour les centrales solaire au sol supérieures à 750 kW aboutit à un tarif moyen de 50€/MWh ; 513 MW ont été attribués pour 1 130 MW proposés.

Une centrale solaire flottante de 60 MW vient d’être mise en service à Singapour, sur 45 hectares au-dessus d’un réservoir d’eau de la ville. Quatre nouveaux projets sont en préparation. 

GTRGaz publie son plan décennal de développement, un document de 120 pages dans lequel le transporteur fait le tour de ses grands enjeux, en particulier la baisse de la demande de gaz, l’importance croissante des moyens de production décentralisée et l’émergence de l’hydrogène.

Jeudi 15 juillet

Le fonds Swen impact fund for transition (Swift) de Swen Capital Partners va annoncer un investissement dans une infrastructure d’hydrogène française prévue sur 2,5 MW et 300 kgH2/jour. Ce fonds de 175 M€ est totalement investi, dans une vingtaine d’opérations surtout de production de biométhane avec un potentiel de 4 TWh. Un deuxième se prépare sur 300 M€ dont 30% à 40% pour l’hydrogène.

L’Association française du gaz salue la confirmation le 12 juillet des certificats de production de biogaz par la commission mixte parlementaire chargée d’examiner le projet de loi Climat et résilience.

Siemens Gamesa a révisé ses perspectives financières pour l’année 2021. Après avoir déjà abaissé sa prévision de chiffre d’affaires au début d’année, le groupe germano-espagnol vise désormais le bas de la fourchette, soit 10,2 Mds€ de revenus sur l’année fiscale. Il justifie cette révision notamment par la hausse des cours de matières premières. Suite à cette annonce, la Bourse a vivement réagi, sanctionnant le titre avec une chute de près de 20%.

Plug Power, spécialiste des piles à combustible côté au NASDAQ, annonce la signature d’un PPA de 345 MW avec Apex Clean Energy. L’énergie d’origine éolienne alimentera une usine de production d’hydrogène dont la construction sera co-réalisée par les deux groupes et pouvant produire 30 tonnes d’hydrogène liquide par jour.

Johnson&Johnson a signé trois virtual power purchase agreements (VPPA) concernant 104 MW d’un mix solaire et éolien. Tous situés en Espagne, les projets sont encore à construire et produiront environ 270 GWh à partir de 2023. Le groupe pharmaceutique affirme que ces nouveaux contrats lui permettront d’être alimenté à 100% en électricité renouvelable sur les sites où il détient un “contrôle opérationnel”.

Déjà responsable de la pratique mondiale de Norton Rose Fulbright pour le secteur de l’énergie, Anne Lapierre voit son périmètre s’étendre à l’infrastructure et aux ressources naturelles.

Mardi 13 juillet

Le débat public sur les futurs projets d’éoliennes flottantes en mer Méditerranée a commencé hier et se tiendra jusqu’au 31 octobre 2021. L’enjeu principal est de faire émerger des zones susceptibles d’accueillir jusqu’à quatre parcs (2×250 MX + 2×500 MW) et leur raccordement mutualisé.

La CRE a ouvert sa consultation des parties prenantes (banques, producteurs, agriculteurs) sur la future grille d’analyse qui servira de base à l’instruction des dossiers dans le cadre de la révision des tarifs solaires pré-2011. Les copies doivent être rendues dans les prochains jours, la CRE ayant prévu de recevoir ensuite les représentants des acteurs. L’audition des banques est ainsi prévue le 21 juillet.

Xavier Perret, directeur Global Care d’Engie, a été élu fin juin président du conseil d’administration de GRDF, dont il était membre depuis 2015.

La plateforme d’e-commerce Farmitoo spécialisée dans l’agriculture a réalisé une nouvelle levée de fonds de 10 M€ auprès de Ventech, IXO Private Equity, du fonds Ambition Amorçage Angels (F3A) du Programme d’investissements d’avenir (PIA) géré par Bpifrance et de business angels. Cette somme doit financer son déploiement dans d’autres pays européens.

Lundi 12 juillet

Ze Energy ouvre une filiale en Allemagne, confiée à Isabelle Bélanger, diplômée de Polytechnique Montréal et en provenance d’E.On. Un premier projet hybride est prévu en 2023 et plus de 100 MW en exploitation y sont espérés pour 2026. Déjà actif en Italie avec un premier marché de 10 MW, Ze Energy prévoit de s’installer en Grande-Bretagne et en Espagne. 

McPhy a démis de ses fonctions Laurent Carme, son directeur général arrivé en septembre 2019 de GE. Luc Poyer, président, fait l’intérim et a pour priorité “d’assurer la bonne conduite des opérations, des projets en cours et de veiller à la satisfaction des clients et partenaires”, selon un communiqué. 

Le CSE examinera le 22 juillet un projet d’arrêté sur les exigences de résultats et de moyens associées à la RE 2020 pour les bureaux et les bâtiments d’enseignement primaire et secondaire. Elles ne figuraient pas dans le premier texte d’application du décret « exigences et méthode », consacré au résidentiel. Le projet fixe entre autres les valeurs pivots et les modulations du Bbio et un coefficient de modulation selon l’impact des panneaux photovoltaïques

La CGT de la centrale à charbon de Cordemais refuse la décision de Jean-Bernard Lévy, PDG d’EDF, de ne pas donner suite au projet Ecocombust, consistant à convertir la centrale à la biomasse et en appelle au président de la République, lui rappelant sa promesse de se passer de charbon dans la production d’électricité d’ici 2022.

Adamo Screnci rejoint le fabricant de stations de recharge à hydrogène HRS en tant que directeur général délégué. Il était auparavant  directeur de la division hydrogène de Total.

La société d’économie mixte locale Bordeaux Métropole Energies et l’incubateur Bordeaux Technowest ont annoncé les 3 lauréats d’un appel à projets sur l’énergie, qui seront accompagné dans leur développement. Ils ont sélectionné deux start-up dans les batteries (Lepty et Inphenix) et une autre dans la production d’hydrogène (Générateur H2). Ils ont aussi attribué un prix « coup de cœur » à Athena Recherche et Innovation, également spécialisée dans l’hydrogène.

Article précédentBatteries : un plan d’urgence pour la formation des futurs salariés
Article suivantE-nergyze veut partager les bornes de recharge privées