Pour Hydronext, l’agrégation est devenue « un service sur étagère »

Print Friendly, PDF & Email

Pionnier en 2011 de l’agrégation d’électricité renouvelable, surtout hydroélectrique à l’époque d’où son nom, Hydronext fête ses dix ans et un parcours qui l’a conduit à 30 M€ de chiffre d’affaires l’année dernière et environ 1 TWh commercialisé. Une décennie qui a vu l’arrivée du complément de rémunération (CR) avec la vente corollaire de la production sur le marché et l’émergence des services associés. L’agrégation est devenue « un service sur étagère », comme le formule Philippe de Montalembert, fondateur d’Hydronext avec Nicolas Compagne.

La prestation est désormais standardisée, facturée au MWh, les appels d’offres ayant souvent lieu centrale par ...

Article précédentBeoga lance sa première communauté énergétique
Article suivantBornes : DBT essaie de revenir dans le jeu