Saint-Brieuc : dialogue de sourds entre les pêcheurs et Iberdrola

Print Friendly, PDF & Email
Alain-Coudray (c) Cap avenir
Emmanuel Rollin (c) Ailes Marines

Le projet de parc éolien de Saint-Brieuc doit entrer prochainement en phase de construction. Mais il fait depuis plusieurs mois déjà l’objet d’une vive contestation des pêcheurs locaux. GreenUnivers a décidé d’organiser une confrontation cordiale entre Emmanuel Rollin, directeur France d’Iberdrola (propriétaire d’Ailes Marines), et Alain Coudray, président du Comité départemental des pêches maritimes et des élevages marins des Côtes-d’Armor. Ils ont tous les deux accepté de répondre aux mêmes questions.

GreenUnivers : Les travaux du projet de parc éolien en mer attribué à Ailes Marines en 2012 doivent commencer au printemps. Dans quel état d’esprit êtes-vous ?

Emmanuel Rollin (Ailes Marines) : Nous sommes heureux que le projet entre enfin dans sa phase d’exécution après toutes ces années de travail. L’ensemble des contrats ont été ...

Article précédentLa Vallée de la Seine cherche des projets de transition écologique
Article suivantQuels recrutements pour la transition énergétique ?