Encore un droit de préemption sur l’appel d’offres allemand

Print Friendly, PDF & Email
(crédit : PGE)

L’appel d’offres lancé par l’Allemagne la semaine dernière qui prévoit d’attribuer 958 MW éoliens en mer n’a décidément rien de banal. Après la découverte des droits préférentiels d’Iberdrola sur une zone en mer Baltique, c’est au tour du développeur canadien Northland Power de confirmer qu’il dispose lui aussi de droits de préemption sur une autre zone concernée par la compétition. De quoi sérieusement rebattre les cartes de cet appel d’offres pas comme les autres.

Nordsee

Ces droits de préemption concernent le projet ...

Article précédentLa péninsule ibérique, nouvel eldorado des EnR et des PPA ?
Article suivantL’agenda de la transition énergétique