Que retenir du premier Conseil national de l’hydrogène ?

Print Friendly, PDF & Email
(Crédit : Afhypac)

Trois ministres ont fait le déplacement ce 25 février à Albi (Tarn) : la ministre de la Transition écologique, Barbara Pompili, le ministre de l’Economie, Bruno Le Maire, et la ministre déléguée en charge de l’industrie, Agnès Pannier-Runacher. Sans oublier – représentant les régions – la présidente d’Occitanie, Carole Delga. Une forte présence politique, donc, dans les locaux du fabricant de bus Safra, qui accueillait le premier « Conseil national de l’hydrogène », instance créée en janvier et réunissant les grands industriels de la filière.

Déjà 3,2 GW d’électrolyse

Le gouvernement a fait un point d’étape sur la mise en œuvre de la stratégie nationale hydrogène annoncée en septembre dernier. Laquelle devrait s’accélérer car un coordinateur interministériel a été nommé, en la personne de Hoang Bui, un connaisseur des arcanes de l’Etat puisqu’il est ...

Article précédentHdF et Atos veulent alimenter un datacenter à l’hydrogène
Article suivantL’agenda de la transition énergétique