HdF et Atos veulent alimenter un datacenter à l’hydrogène

Print Friendly, PDF & Email
(c) Hydrogène de France

Hydrogène de France (HdF) et Atos ont annoncé leur volonté de construire le premier datacenter de France alimenté par une centrale électrique fonctionnant à l’hydrogène. Il pourrait être mis en service en 2023. HdF indique par ailleurs poursuivre une quinzaine de projets en France et à l’international, dont un en Guyane qui pourrait recevoir prochainement le feu vert du ministère de la Transition écologique.

Le bon moment pour les datacenters

L’annonce d’Hydrogène de France et d’Atos intervient ...

Article précédentVite vu
Article suivantQue retenir du premier Conseil national de l’hydrogène ?