RE 2020, rénovation : une année à forts enjeux dans le bâtiment

Print Friendly, PDF & Email
© pnwra, Flickr

Bénéficiant de l’impulsion vigoureuse du ministère du Logement, la rénovation énergétique des habitations promet d’être l’un des grands chantiers de l’année. En témoignent les ambitions du programme élargi de MaPrimeRénov’ : 400 000 à 500 000 demandes de travaux d’amélioration thermique sont anticipées par l’Anah* en 2021, contre 190 000 enregistrées l’année dernière. Un afflux de nouveaux dossiers est attendu en provenance de particuliers éligibles désormais sans distinction de revenus, des propriétaires bailleurs et peut-être des copropriétés. L’ensemble ne sera pas une mince affaire à gérer pour l’Anah.

Millésime exceptionnel

L’effort de la puissance publique en faveur de la baisse des consommations du bâti en général, pas seulement dans les logements, devrait créer un appel d’air pour le financement complémentaire des travaux sous certificats d’économies d’énergie et aider le secteur des CEE à atteindre ses objectifs : « Au regard du dynamisme de la rénovation énergétique, il n’y a vraiment aucune raison pour que ...