Solaire : l’IPVF lance Unite, un réseau pour réindustrialiser par le haut

Print Friendly, PDF & Email
(@EDF)

« Nous préparons le coup d’après : le retour du photovoltaïque produit en France grâce au meilleur de la technologie », formule Roch Drozdowski-Strehl. Le directeur général de l’IPVF (Institut photovoltaïque d’Ile-de-France, basé à Saclay) vient de lancer le réseau IPVF Unite, « pour que la R&D solaire française et les industriels se parlent et agissent”, c’est-à-dire créent des usines, des emplois et de la valeur. L’initiative fait évidemment écho aux actuels projets d’usines photovoltaïques, au programme du Comité de filière Nouveaux systèmes énergétiques et à certains traits de France Relance.

« Equipe de France »

L’IPVF veut donc que ses travaux, mais aussi ceux du CEA-Ines, entre autres, donnent lieu le plus vite possible à « du business et des emplois ». Mais n’est-ce pas le principe même de cet organisme labellisé « Institut pour la transition énergétique », fondé en 2012 et dont sont membres Total et EDF, ...

Article précédentVite vu
Article suivantLa filière éolienne veut qu’Emmanuel Macron se positionne