Tarifs solaires renégociés : « le gouvernement ne mesure pas la portée », Daniel Bour [Enerplan]

Print Friendly, PDF & Email
(@LaPoste)

« Quelle confiance accorder à un contractant qui, parfois 10 ans après avoir signé, annonce qu’il se déjuge des règles qu’il a lui-même fixées ? » La réaction d’Enerplan à l’annonce cet après-midi du dépôt par le gouvernement d’un amendement au projet de loi de Finances pour 2021, révisant les contrats basés sur des tarifs solaires antérieurs à 2011, n’a pas tardé. Le syndicat des professionnels du secteur solaire, totalement opposé à cette mesure comme la plupart de ses adhérents et au-delà, les entreprises de la transition énergétique, n’a pas non plus apprécié la forme : « C’est par une conférence de presse que l’ensemble des acteurs impliqués dans ce dialogue depuis plusieurs semaines voient leurs propositions éconduites. » 

« Il est encore temps de stopper cet amendement »

Interrogé sur la position que va désormais adopter son organisation, Daniel Bour, son président, indique continuer à demander que cet amendement ne soit pas déposé. Et que si c’est quand même le cas, alors il faudra ...