Les énergéticiens européens misent sur les EnR, s’endettent lourdement [Etude]

Print Friendly, PDF & Email
(Crédit : Iberdrola)

« Les énergies renouvelables et les activités de réseaux sont les deux priorités d’investissement de la plupart des énergéticiens ». Ce n’est pas une surprise mais plutôt une confirmation, issue du 6e baromètre financier des énergéticiens européens (les entreprises pétrolières sont exclues) que vient de publier le cabinet de conseil spécialisé Watt’s Next, à partir des chiffres 2019 des 25 premiers groupes, dominés par Enel, EDF et Uniper. Les EnR ont ainsi mobilisé 82% des investissements totaux d’Enel, 60% de ceux d’Engie (4e au classement général) et même 85% de ceux d’Iberdrola (6e). Le tout dans un contexte de reprise de l’investissement, qui atteint 65 Mds€ et matérialise entre autres les efforts de transition énergétique.

Mais le classement et l’analyse de Watt‘s Next, consultables ci-dessous, mettent d’autres phénomènes en évidence, comme cet endettement qui explose, en hausse de ...