Les idées de Teréga pour oublier 2020

Print Friendly, PDF & Email

(@Teréga)

Teréga n’avait pas encore présenté ses résultats 2019, pour cause de confinement printanier. C’est chose faite depuis aujourd’hui. Le transporteur de gaz du Sud-Ouest* se portait plutôt bien en 2019 avec 500 M€ de chiffre d’affaires contre 476 M€ en 2018. Le présent est un peu plus mouvementé : pour 2020, l’entreprise prévoit une baisse de 5% à 7% de l’activité. La chute de la consommation globale de gaz sur la zone Teréga** ressort à – 11% par rapport à la moyenne des 5 dernières années. Seuls les débouchés industriels devraient se maintenir, une décrue de seulement 3% étant anticipée.

L’année 2021 étant illisible (pour tous les acteurs de l’énergie), mieux vaut regarder l’avenir plus lointain et les projets de ce réseau qui, comme son grand frère GRTGaz, tente le pari de la transition énergétique. Le tout sous la houlette d’un président-directeur général, Dominique Mockly, qui ne manque pas d’idées apparemment assez claires pour jouer sur plusieurs tableaux à la fois. On en retiendra quatre.

1) Teréga est officiellement vent debout contre ...