In Sun We Trust veut concurrencer Google Sunroof

Print Friendly, PDF & Email
(@InSunWe Trust)

C’est l’aboutissement de cinq années d’efforts : la couverture du territoire hexagonal par le simulateur photovoltaïque d’In Sun We Trust est désormais complète, annonce l’entreprise de Saint-Mandé (Val-de-Marne), désormais intégrée dans Otovo, son homologue norvégien qui l’a rachetée l’année dernière. Le français a bénéficié ainsi de nouveaux moyens financiers, ce qui lui a permis, entre autres, d’accroître la capacité de calcul et d’acquisition de données de son outil d’évaluation du productible solaire. Gratuit pour les particuliers, il est issu d’une technologie co-développée avec Mines Paris Tech et l’IGN*, dont il utilise des données, de même que celles de la Nasa. Il bénéficierait d’une marge d’erreur de ...