[Exclusif] 52 levées de fonds cleantech au 1er semestre 2020 en France

Print Friendly, PDF & Email
(c) Pixabay

GreenUnivers publie son bilan exclusif des levées de fonds en equity réalisées par les sociétés françaises des cleantech au premier semestre 2020. Durant cette période, nous avons recensé 52 opérations pour un montant total de 303 M€ (sur 45 opérations, 7 montants restent confidentiels : voir notre méthodologie en fin d’article)

Des chiffres très honorables dans le contexte de la crise Covid-19 qui a ralenti nombre de levées de fonds. Ce semestre est toutefois logiquement en retrait en valeur par rapport à la même période l’année dernière qui enregistrait également 45 opérations mais pour un montant de 360 M€. Comme au premier semestre 2019, les investisseurs financiers sont de très loin les premiers bailleurs de fonds, apportant près de 90% du total.

L’économie circulaire en tête

Une fois n’est pas coutume, le secteur de l’économie circulaire arrive en tête avec 124 M€ récoltés, résultat obtenu largement grâce au tour de table de 110 M€ réalisé par la plateforme de reconditionnement d’appareils électroniques, Back Market. Les énergies renouvelables occupent la deuxième place (48 M€ levés), suivies pas le stockage (35 M€).

Les trois plus grosses opérations du semestre sont signées Back Market, Iten (20 M€) et Amarenco (15 M€).

Nous publions à partir d’aujourd’hui les bilans semestriels pour chaque grand secteur, avec des tableaux détaillés des opérations. Nous avons ajouté un volet dédié aux principales levées de fonds des sociétés des cleantech étrangères auprès d’investisseurs français (dont le montant n’est pas comptabilisé dans les chiffres consolidés du semestre) et un autre consacré aux principales opérations de cessions/sorties du semestre.

Retrouvez les tableaux exclusifs des levées de fonds du 1er semestre 2020, secteur par secteur :

Méthodologie
Notre bilan intègre les collectes recensées par GreenUnivers et réalisées auprès de différents investisseurs : fonds (qui apportent ce semestre près de 90% du total levé, industriels, institutionnels, Bourse, personnes privées (crowdfunding et autres)… Il ne concerne que les investissements en fonds propres et pas la dette. Le montant de certaines opérations reste confidentiel (7 sur ce 1er semestre 2020).

Note sur les montants : les montants supérieurs à 1 M€ ont été arrondis pour plus de lisibilité des tableaux. Si le décimale après la virgule est inférieur à 5, le montant est arrondi à l’entier inférieur. Si le décimale est supérieur à 5, il est arrondi à l’entier supérieur. Si le décimale est égal à 5, le montant n’est pas arrondi. Les arrondis ne modifient pas le calcul du montant global des levées de fonds recensées.