Hydrogène mobilité : « la montée en puissance européenne se joue maintenant »

Print Friendly, PDF & Email
(@Renault)

Comme les véhicules électriques à batteries, l’hydrogène mobilité profitera-t-il du plan de relance de l’industrie automobile française ? Fabio Ferrari, président de Symbio et coordinateur du comité mobilité de l’Afhypac, veut le croire, en observant que la mobilité peu polluante fait partie des mesures prioritaires tricolores. Ce pionnier du véhicule H2 apprécie que 150 M€ soient dédiés à la R&D dans l’automobile, en anticipant qu’une fraction viendra soutenir l’innovation dans son secteur. Mais à ses yeux l’essentiel n’est pas là et c’est pourquoi ce dirigeant n’est pas rasséréné. « L’enjeu porte sur les véhicules que l’on peut mettre sur le marché dès maintenant, c’est-à-dire sur l’industrialisation, plus que sur la R&D pour 2030 même si elle est importante ».

Plusieurs centaines de millions d’euros

Quel signaux ...