L’Etat reprend en main le dossier Saint-Brieuc

Print Friendly, PDF & Email
Parc éolien en construction d’East Anglia One (c) Romain Chicheportiche

Le gouvernement n’aura pas laissé monter la contestation très longtemps autour du projet de parc éolien en mer de Saint-Brieuc. Pas moins de deux hauts représentants de l’Etat, le préfet maritime de l’Atlantique et celui des Côtes d’Armor, ont été dépêchés hier pour siffler la fin de la partie entre RTE et Ailes Marines d’un côté, et les professionnels de la mer de l’autre. Un plan d’action « reposant sur quatre piliers » a été élaboré pour désamorcer le conflit naissant.

Cohabitation

L’accueil du début des travaux du parc éolien en mer de Saint-Brieuc a été des plus frais. Encore sous le coup d’un recours examiné au conseil d’Etat, le projet a été contesté avec virulence lundi par une flottille de bateaux de pêche empêchant le navire de RTE et Ailes Marines de travailler. Pour renouer le dialogue, le préfet des Côtes-d’Armor ...