Rénovation énergétique : un début de reprise dès cette semaine ?

Print Friendly, PDF & Email
(c) Pixabay

Les acteurs de la rénovation énergétique vont-ils reprendre leur activité dans les prochains jours ? La question bute encore sur plusieurs inconnues, tant du côté des entreprises prestataires que des clients. Si le guide des préconisations sanitaires dans le BTP publié en fin de semaine dernière clarifie les règles, la reprise n’est pas pour autant acquise. A l’instar du déconfinement, elle pourrait être progressive.

Effy sonde les particuliers

Pour essayer d’y voir plus clair et inciter ses prestataires à retourner au domicile des particuliers, Effy a réalisé entre les 2 et 6 avril derniers un sondage sur internet auprès de 1 036 particuliers ayant initié un accompagnement sur sa plateforme. Selon l’entreprise ...

, « 53% des sondés se disent prêts à recevoir un professionnel chez eux pour effectuer des travaux, dans les 15 prochains jours, sous réserve du respect des consignes de sécurité liées au Covid-19 ». En prenant en compte la marge d’erreur habituelle à ce type d’exercice, cela revient à dire qu’une personne sur deux serait favorable à faire des travaux de rénovation énergétique en période de confinement. « Cela montre que les gens ont appris à vivre avec le Covid-19 et qu’ils n’ont pas de position dogmatique sur ce sujet à partir du moment où les artisans respectent les gestes barrières », veut croire Frédéric Utzmann, président d’Effy, qui se félicite de « recevoir encore plus de 1 000 demandes par jour ». Le taux atteindrait les 64% pour les travaux urgents, toujours selon l’enquête réalisée sur internet.

Ce sondage, Effy l’a transmis à ses prestataires pour leur montrer qu’une partie de la population engagée dans une démarche de rénovation énergétique pourrait bel et bien franchir le pas, malgré un climat quelque peu anxiogène. Afin de finir de les convaincre, le groupe s’est engagé à offrir à ses artisans partenaires (et ceux qui souhaitent le devenir) les mises en relation avec les particuliers, normalement payantes. Ce coup de pouce fait suite à une autre largesse annoncée fin mars consistant à régler immédiatement toutes les factures des artisans pour l’ensemble des chantiers réalisés pendant le confinement. Signe que les prestataires ont un réel besoin d’être motivés pour retourner sur les chantiers.

Reprise progressive

Pour autant, Fédéric Utzmann se dit optimiste sur la reprise d’activité. Des signaux lui montrent que la chaîne pourrait repartir assez rapidement à l’image de Rexel, fournisseur de matériels pour les professionnels, qui maintient son activité sous forme de drive (commande en ligne, récupération du matériel en véhicule). Interrogé sur les remontées de terrain, le PDG indique : « Des partenaires m’ont dit qu’ils allaient reprendre les visites techniques cette semaine, car elles ne nécessitent le déplacement que d’une seule personne ». Cela permet seulement d’établir des devis, mais c’est déjà un début. Il est en effet probable que la reprise de l’activité soit progressive, se concentrant dans un premier temps sur des audits, puis sur des opérations légères ou urgentes.