« Les CEE doivent s’emparer des sujets d’innovation » [ENR’Cert]

Print Friendly, PDF & Email
(Crédit : Energies Posit’if)

Dans les certificats d’économies d’énergie (CEE) comme ailleurs, la crise sanitaire du Covid-19 a stoppé nette une bonne partie de l’activité. Les incertitudes restent multiples. Mais le délégataire ENR’Cert y voit plus un décalage dans le temps qu’une perte nette. L’entreprise de 85 personnes (chiffre d’affaires de 150 M€ en 2019) se projette d’ailleurs déjà sur 2021 et les années suivantes. « L’enjeu est de se préparer pour qu’elles soient les plus ambitieuses possibles en termes d’efficacité énergétique », prévoit Gaëtan Thoraval, directeur général d’ENR’Cert, que GreenUnivers a interrogé tout comme précédemment ses confrères Sonergia, Loris EnR et Eqinov.

Le temps du bilan

ENR’Cert adresse ses services à trois types d’acteurs : les particuliers en direct ; les artisans ; les gros consommateurs et industriels. Dans certains cas, comme ...