« Dans les CEE, il faut savoir rester agile » [Sonergia]

Print Friendly, PDF & Email
Franck Annamayer (@Sonergia)

Entretien avec Franck Annamayer, président de Sonergia –

Crise sanitaire du Covid-19, préparation de la cinquième période, lutte contre les fraudes… Le contexte est particulièrement incertain pour les acteurs des certificats d’économies d’énergie (CEE). Avec 130 salariés, plus une vingtaine de prestataires dans ses locaux, pour un chiffre d’affaires de 85 M€, Sonergia fait partie des délégataires CEE qui comptent. Son président Franck Annamayer explique à GreenUnivers comment son entreprise maintient ses investissements malgré la crise et compte accentuer sa diversification. 

GreenUnivers : L’activité dans les CEE est-elle complètement à l’arrêt en raison de la crise ?

Franck Annamayer : Nous avons numérisé tout notre processus de travail, après avoir contacté le pôle national des CEE pour nous assurer d’être conforme à la réglementation, notre activité étant très encadrée. Nous pouvons donc traiter les dossiers correspondant aux travaux passés. Pour la suite, bien sûr, plus le confinement durera, plus l’effet de la crise se fera sentir. Le segment de marché le plus touché est la rénovation énergétique dans le résidentiel. Beaucoup de nos partenaires professionnels nous rapportent que les interventions chez les particuliers ne peuvent avoir lieu. Je ne m’attends pas à une reprise avant septembre. La confiance ne va pas revenir subitement dès la fin du confinement. Il faudra un peu de temps avant que les particuliers acceptent à nouveau d’ouvrir leurs portes. Dans le secteur public aussi, tout est largement à l’arrêt.

« Nous voulons diversifier nos revenus »

GU : Y a-t-il de bonnes surprises ?

FA : Nous sommes optimistes dans ...