Retards et force majeure : il est urgent d’attendre

Print Friendly, PDF & Email
(@WPD)

En attendant que les pouvoirs publics, dans les pays d’Europe ayant adopté le confinement, précisent les délais supplémentaires accordés pour les mises en service des installations EnR, certains développeurs accompagnés de leurs investisseurs se sont déjà vus notifier l’argument de la force majeure par leurs fournisseurs – fabricants d’éoliennes ou entreprises de génie civil, par exemple – pour justifier les futurs décalages de planning. Question : pour ces projets, mais aussi pour ceux en cours de financement qui risquent aussi d’être reportés, qui prend le risque de retard et que recouvre vraiment la force majeure ...

Ce contenu est réservé à nos abonnés. Pour lire la suite, vous devez vous abonner ou vous identifier.