CEE : un pilotage à l’aveugle « pour une durée indéterminée »

Print Friendly, PDF & Email

Lutter contre la propagation du Covid-19, tout en préservant un minimum d’activité économique. C’est l’exercice d’équilibriste auquel se livre le ministère de la Transition écologique et solidaire (MTES). Les certificats d’économies d’énergie (CEE) n’y échappent pas. « Les adaptations nécessaires au maintien de l’activité seront étudiées et mises en œuvre en proportion avec les difficultés rencontrées par les acteurs des CEE », promet Laurent Michel, directeur général de l’énergie et du climat au MTES, dans l’édito de la nouvelle lettre d’information sur les CEE, datée de mars. Cela dit, le ministère ne s’en cache pas : ...