Le parc des points de charge s’étoffe mais peine à atteindre la maturité [Étude]

Print Friendly, PDF & Email
(Crédit : Enedis)

Entre 2013 et 2018, le parc des infrastructures de recharge de véhicules électriques (IRVE) a été multiplié par cinq. Une étude du cabinet Coda Stratégies pour la Direction générale de l’énergie et du climat (DGEC), l’Ademe et la Direction générale des entreprises (DGE), a recueilli le témoignage de 45 opérateurs de bornes de recharge (soit 2 900 bornes sur le parc complet de 6 700 bornes). Si le parc français s’étoffe, le marché reste émergent et la multiplication des modèles économiques serait un frein à sa maturité.

En 2018, le marché français compte 39 000 véhicules électriques (VE) immatriculés et 13 000 véhicules hybrides rechargeables (VHR), soit 28% de plus par rapport à 2017. Au total, le parc atteint 167 400 VE et 38 700 VHR au 1er janvier 2019 selon Gireve. L’association compte aussi un point de charge pour...

Ce contenu est réservé à nos abonnés. Pour lire la suite, vous devez vous abonner ou vous identifier.