Vite vu

Print Friendly, PDF & Email

Vendredi 26 juillet

Le texte du projet de loi Energie Climat issu de la Commission mixte paritaire (CMP) est en ligne. On notera que les ambitions chiffrées sénatoriales sur l’hydroélectricité ont été abandonnées, mais pas le souhait d’encourager la petite hydro. En revanche, le texte confirme que l’augmentation des capacités installées dans l’éolien en mer doit être d’au moins 1 GW par an d’ici 2024. L‘hydrogène bas-carbone et renouvelable, ses usages industriels, énergétiques et pour la mobilité doivent représenter 20 à 40% des consommations totales d’H2 à l’horizon 2030. Les capacités installées d’effacements industriels et tertiaires sont souhaitées à au moins 6,5 GW en 2028. Les procédures pour les bailleurs sociaux désireux de faire bénéficier leurs locataires d’autoconsommation collective sont clarifiées et notamment la notion de personne morale organisatrice. Le texte renforce les contrôles sur les certificats d’économies d’énergie mais la CMP a supprimé l’obligation de fixer à 10% la part d’opérations devant faire l’objet d’un contrôle sur place.

EDF a réalisé un chiffre d’affaires de 36,5 Mds€ au premier semestre (+ 4,3%), un Ebitda de 8,3 Mds€ (+3,5 %) et un résultat net part du groupe de 2,5 Mds€ (+ 44,7%). La production hydraulique en France s’élève à 20,1 TWh, en baisse de 31,6% (- 9,3 TWh) par rapport au premier semestre 2018. « Les six premiers mois de 2019 sont le deuxième semestre le plus sec sur les 30 dernières années » s’inquiète EDF. En revanche, le portefeuille brut en construction d’EDF Renouvelables atteint 4 GW, équilibré entre éolien et solaire.

DBT est désormais le seul propriétaire de ses bornes de recharge rapides (22-150 kW). Son chiffre d’affaires du 1er semestre est en hausse de 4,5% par rapport au S1 2018, avec une petite baisse de 0,5% pour le CA bornes de recharge. Les commandes ont doublé, passant de 170 en avril à 379.

Jereme Kent, président du développeur-producteur éolien américain One Energy (2 GW installés) signe une tribune à la fois drôle et étayée dans Recharge, le 25 juillet. Il y invite ses confrères utility scale à « passer de l’adolescence à l’âge adulte » en cessant de demander de l’argent à l’État, en communiquant sur les vrais atouts de l’éolien et… en féminisant leurs effectifs.

Les dispositions d’octroi et de prolongation d’exploration et d’exploitation des sites géothermiques ont été modifiées par une ordonnance publiée le 26 juillet au Journal officiel.

Jeudi 25 juillet

CMR Group, qui développe des outils d’optimisation de la consommation d’énergie des générateurs et gros moteurs de l’industrie et des transports, s’empare de 49% de GreenElec, spécialiste du solaire hybride au Nigeria. Une participation qui a vocation à devenir majoritaire en 2021. Ce rapprochement vise au renforcement des deux sociétés dans les parties du monde éloignées des réseaux électriques.

Dans son bilan du 1er semestre 2019, Qualit’EnR constate une hausse de 106% du nombre de stagiaires formés dans le secteur des énergies renouvelables par rapport au 1er semestre 2018 – soit 5 227 personnes. Il fait aussi état d’un bond de 263% des professionnels formés aux pompes à chaleur et de 168% pour ceux formes aux chaudières bois, par rapport à la même période de l’année dernière.

L’énergéticien allemand EnBW a réalisé un CA de 11,53 Mds€ au premier semestre 2019, en hausse de 11,8% par rapport au S1 2018. Cette montée est due, selon EnBW, à un développement important du segment EnR, avec notamment l’acquisition du développeur français Valeco.

La Commission d’enquête publique a rendu un avis favorable sur le parc éolien flottant du Golfe du Lion (ELFGL). Porté par Engie, EDPR, CDC, Eiffage et Principle Power, le projet pourrait se heurter aux difficultés financières de Senvion, censé fournir les turbines.

Fragilisée par l’échec de l’expérimentation de ses navettes à La Défense, Navya abandonne ses objectifs financiers et revoit sa stratégie. La société se concentre désormais sur les tests de ses différentes solutions, et envisage de déployer sa technologie sur une ou deux plateformes tierces en 2020.

Mercredi 24 juillet

Une conséquence concrète des difficultés financières du turbinier Senvion : le chantier d’un parc éolien près d’Aschères-le-Marché (Loiret) a été interrompu, faute de mâts. Abo Wind, le développeur, indique que le levage des éoliennes est donc décalé, mais ne donne pas d’agenda précis pour le moment.

En raison de la canicule, la France a importé de l’électricité ce 24 juillet (2 GW vers 12 H 30), selon les données de RTE, qui s’était pourtant montré rassurant le 22 juillet en annonçant une production suffisante pour faire face à la consommation en cette période de forte chaleur.

Virginie Schwarz, directrice de l’énergie à la DGEC, en partance pour la présidence de Météo France, serait remplacée par Sophie Mourlon, selon notre confrère Contexte. Adjointe au directeur général de l’aménagement, du logement et de la nature (DGALN) depuis 2018, Sophie Mourlon, X-Mines, a notamment été directrice générale adjointe de l’Autorité de sûreté nucléaire entre 2011 et 2014 puis rapporteur extérieur à la 2ème chambre (défense, industrie-économie, énergie) de la Cour des Comptes.

Le chiffre d’affaires d’Albioma progresse de 19% au premier semestre (241 M€) et l’Ebitda de 17% (84,5 M€) pour un résultat net de 18,2 M€ (-12%). Parmi les faits marquants, la mise en service de deux centrales photovoltaïques avec stockage à Sainte-Rose en Guadeloupe et Port Ouest à La Réunion, 5,2 MW de projets solaires remportés en métropole et deux gros financements : 61 M€ pour Albioma Solaire France (refinancement des actifs) et 68 M€ pour la conversion à la biomasse de la centrale Albioma Caraïbes.

ORA, filiale d’Apex Energies, va équiper la Polyclinique Saint-Privat (Hérault) d’ombrières photovoltaïques en autoconsommation de 700 kW. Les travaux débuteront fin 2019, pour une mise en service en 2020.

Mardi 23 juillet

Parmi les clarifications prévues par le projet de loi Energie-Climat, on notera que les panneaux solaires ou les végétaux devront couvrir au minimum 30% des toits des bâtiments commerciaux de plus de 1 000 mètres carrés ou des ombrières de parking, sauf en cas de « difficulté technique insurmontable ou qui ne peut être levée dans des conditions économiquement acceptables » (article 6 quater). Le projet de loi passe en Commission mixte Assemblée nationale-Sénat le 25 juillet.

Engie s’organise pour accompagner la transition énergétique chez ses grands clients, avec des actions conçues et coordonnées pour un maximum de sites et sur une échelle internationale. Le groupe crée à cette fin Engie Impact, qui réunit Engie Insight, Ecova, Red Engineering et une division de Tractebel. Il annonce 1 000 clients pour cette structure dirigée par Mathias Lelièvre, sous l’autorité de Olivier Biancarelli, vice-président d’Engie.

L’Office national de l’Electricité et de l’Eau Potable du Maroc prévoit une enveloppe de 26,1 milliards de dirhams (2,4 Mds€) pour son plan d’équipement 2019-2023, dont 8,6 milliards de dirhams (801 M€) pour la production d’électricité. Sur 2019-2023, il souhaite l’ajout de plusieurs projets d’une capacité additionnelle de 4 262 MW dont 4 240 MW à base d’EnR – notamment de la petite hydroélectricité, de l’éolien et du solaire.

Le gouverneur de l’État de New York Andrew Cuomo signe un plan ambitieux pour les énergies renouvelables : il souhaite atteindre 70% d’énergies renouvelables dans le mix électrique d’ici 2030 (contre 26,4% en 2018). Il va entre autres s’aider des deux parcs éoliens offshore qui seront mis en service en 2024 au large de la côte.

Dans son rapport sur la rénovation énergétique en France, l’institut Montaigne enjoint les acteurs privés et publics à mettre l’accent sur le parcours client des maîtres d’ouvrage, et surtout sur sa simplification.


Lundi 22 juillet

La route solaire de Wattway (Groupe Colas), sur 1 km et 2 800 m² dans l’Orne, n’est pas en forme, comme le montre un reportage du Monde. Le quotidien a constaté « ses joints en lambeaux, ses panneaux solaires qui se décollent de la chaussée et les nombreux éclats qui émaillent la résine protégeant les cellules photovoltaïques », le tout couronné par une réduction de la vitesse des voitures due au bruit occasionné par le revêtement. Prévue pour une production de 150 000 kWh sur l’année, la route solaire, fortement subventionnée, n’a fourni que 37 900 kWh depuis janvier et été amputée de 100 mètres. Elle avait été inaugurée par Ségolène Royal en 2016, alors ministre de l’Environnement, qui annonçait 1 000 kilomètres de ce type. Reste à savoir si les réalisations plus récentes de Wattway tiendront le coup.

La CRE lance un appel d’offres pour encourager l’autoconsommation EnR en outre mer, avec deux périodes en décembre 2019 et juin 2020 et 12 et 16 MW respectivement. Pour la Corse, seul 1 MW est prévu dans chaque round, contre 3 MW puis 5 MW à La Réunion et en Martinique.

GE Renewable Energy a présenté aujourd’hui à Saint-Nazaire la turbine de son Haliade-X 12 MW, avant de l’expédier à Rotterdam pour une série de test après assemblage avec les autres éléments de l’éolienne offshore géante. La commercialisation est envisagée pour 2021. Un deuxième exemplaire est en préparation pour le site d’essai de Blyth en Angleterre. Avec des pales de 107 mètres et une hauteur de 260 mètres, la 12 MW promet un facteur de charge de 63 %.

Avec les Hauts-de-France et de l’Ademe, Engie lance un appel à projets jusqu’au 30 septembre pour sélectionner jusqu’à 15 projets de biométhane dans la région, avec une enveloppe financière autour de 2 M€. L’aide porte sur les frais d’étude en amont, autour de 200 000 € étant possibles par projet. Engie compte investir 800 M€ dans la filière, d’ici 5 ans.

Tractebel (Engie), le groupe Jan De Nul, Deme, Soltech et l’Université de Gand se réunissent en consortium pour envisager un audacieux projet solaire flottant en Mer du Nord belge, en le combinant éventuellement avec des parcs éoliens et aquacoles. Le projet est doté de 2 M€ de fonds privés et publics. Il s’inscrit dans le cadre du Blue Cluster de la Flandre et bénéficie d’un soutien de la part de l’agence pour l’innovation flamande VLAIO.