Les PPE ultramarines entre retard et contradictions

Print Friendly, PDF & Email
(Crédit : Albioma)

Le 29 mars, à l’occasion du vote du budget 2019, le conseil régional de La Réunion a approuvé le projet de Programmation pluriannuelle de l’énergie (PPE) pour 2023-2028. A l’exception des PPE des îles bretonnes, déjà annexées à la planification énergétique métropolitaine, La Réunion devient la première zone non interconnectée (ZNI) à proposer des objectifs à dix ans ; même si ceux-ci doivent désormais suivre le parcours consultatif et qu’une version définitive n’est pas prévue avant 2020.

Le texte réunionnais affirme l’objectif d’autonomie énergétique en 2030 ; le volet production électrique prévoit un mix à 76% renouvelable dès 2023 et à 81% en 2028, alors qu’il n’était que de 35% en 2015. La capacité EnR électrique installée doit grosso modo doubler en cinq ans, pour passer à 781 MW. Il reste ...

Ce contenu est réservé à nos abonnés. Pour lire la suite, vous devez vous abonner ou vous identifier.