Le MTES ne veut pas « tuer la filière » du biométhane

Print Friendly, PDF & Email
Crédit : Wiseed

Les représentants du secteur du biométhane sont ressortis un peu ragaillardis de leur réunion avec le ministère de la Transition écologique et solidaire avant-hier 17 avril, mais sans excès d’enthousiasme non plus. La secrétaire d’État Emmanuelle Wargon leur a promis que le gouvernement ne souhaitait pas « tuer la filière » et que celle-ci était à ses yeux indispensable pour la transition écologique et agricole. Mais elle a aussi rappelé que l’Etat produisait déjà un gros effort de soutien, avec 7,9 Mds€ de subventions prévues d’ici 2028. Il sera peut-être possible d’aller un peu au-delà ; en revanche, l’éventuelle augmentation « ne sera pas à deux chiffres », a prévenu ...

Ce contenu est réservé à nos abonnés. Pour lire la suite, vous devez vous abonner ou vous identifier.