H2 : Air Liquide va investir dans un électrolyseur de 20 MW

Print Friendly, PDF & Email
(c) Air Liquide – près de Montréal, site usine HydrogenAL à Bécancour

Air Liquide a annoncé son intention d’investir une somme non précisée pour installer un électrolyseur PEM (Membrane échangeuse de protons, en initiales anglaises) de 20 MW, le plus puissant au monde selon le groupe français, sur son site de Bécancour au Canada. Il augmentera de 50% la capacité actuelle de son site de production d’hydrogène, qui s’élève aujourd’hui à 16 Mt/an.

Un premier pas vers le décarboné

Pragmatisme oblige, Air Liquide va utiliser la technologie d’électrolyseur ...

PEM développée par l’entreprise Hydrogenics, dans laquelle l’industriel français a pris une participation il y a seulement 1 mois de cela. Cette nouvelle unité de production d’hydrogène, dont la mise en service est prévue pour 2020, servira à un usage industriel et de mobilité.

Air Liquide multiplie les initiatives et les investissements ces derniers mois, mais tous ne sont pas aussi « décarbonés » que le laisse entendre le groupe, notamment en Californie ou même en France. Sur son site canadien, le groupe va pouvoir en revanche bénéficier du mix électrique de son fournisseur HydroQuébec qui, comme son nom l’indique, produit l’essentiel (95%) de son électricité grâce aux immenses ressources hydrauliques de la région.