La CRE débloque 530 M€ pour l’efficacité énergétique dans les ZNI

Print Friendly, PDF & Email
(Crédit : Sunzil)

La Commission de régulation de l’énergie (CRE) a annoncé un plan d’aide à l’investissement doté de 530 M€ sur 5 ans pour favoriser la maîtrise de l’énergie (MDE) dans les zones non-interconnectées (ZNI). Ce programme vise une baisse de 10 % de la consommation d’électricité des territoires concernés.

35% pour les précaires

Concrètement, ce plan d’aide financera des projets d’isolation des bâtiments, d’installation de chauffe-eau solaires ou encore de climatiseurs performants, entre autres. L’aide sera apportée au niveau ...

de chaque foyer, entreprise ou collectivité, avec un accent mis sur les plus précaires qui bénéficieront de 35% (180 M€) de l’enveloppe globale.

Un investissement rentable puisque le régulateur s’attend à une réduction de 1,7 Md€ des charges de service public de l’électricité, grâce aux 880 GWh/an que ce plan devrait faire économiser. Cela correspond à une baisse de 590 000 tCO2/an (- 8%). Pour rappel, les énergies fossiles représentent encore les deux tiers (66%) du mix électrique des ZNI (90% en Martinique et à Mayotte).

Comités MDE locaux

Ce plan financera des actions préparées à partir des comités MDE des ZNI, qui réunissent les collectivités locales, des services de l’État, l’Ademe et le fournisseur d’énergie historique (ici, EDF SEI ou EDM). Les ZNI bénéficieront également des avantages des projets issus de l’appel d’offres stockage dont les résultats ont été publiés en octobre dernier, et qui permettront d’économiser 450 M€.

Pour rappel, les PPE ZNI (chaque territoire d’outre-mer a la sienne) fixent des objectifs de baisse des consommations énergétiques par MDE pour 2023 : 118 GWh en Martinique ; 400 GWh pour la Corse ; 508 GWh pour la Guadeloupe ; 151 GWh pour la Guyane ; 24 GWh pour Mayotte ; et 360 GWh pour La Réunion.