Devant la profession, François de Rugy assume les choix de la PPE

Print Friendly, PDF & Email

(c) SER

Opération pédagogie pour François de Rugy, ministre de la Transition écologique et solidaire, à l’occasion du 20ème colloque du Syndicat des énergies renouvelables (SER) qui se tenait les 6 et 7 février à Paris. Le locataire de l’hôtel de Roquelaure a assumé les choix technologiques exprimés dans la PPE, en confirmant néanmoins qu’une marge de négociation subsistait dans l’éolien en mer, et dans une moindre mesure dans le biogaz.

Favoriser les technologies éprouvées   

L’accueil du ministre par les acteurs des énergies renouvelables a été à géométrie variable. Et pour cause, selon la filière, les arbitrages du gouvernement sur la PPE sont ou bien excellents, ou bien dramatiques. Difficile de trouver un entre-deux. François de Rugy a visiblement bien ...

Ce contenu est réservé à nos abonnés. Pour lire la suite, vous devez vous abonner ou vous identifier.