Moratoire taxe carbone : mauvaise nouvelle ou sursaut salvateur ?

Print Friendly, PDF & Email
(c) Pixabay

Les images du week-end montrant des scènes d’insurrection à Paris ont visiblement eu davantage d’impact que les demandes exprimées par le mouvement des gilets jaunes depuis la mi-novembre partout en France. Edouard Philippe, Premier ministre, a annoncé aujourd’hui le gel, pour 6 mois, de plusieurs mesures fiscales et/ou réglementaires, qui devaient conduire à une hausse des prix de l’énergie au 1er janvier 2019. Le gouvernement espère ainsi apaiser la grogne sociale, les associations environnementales crient à la trahison.

Les automobilistes d’abord

Les mesures annoncées par Matignon n’en sont pas vraiment. Il s’agit essentiellement d’un moratoire de 6 mois sur la hausse de la fiscalité écologique visant à « identifier et mettre en oeuvre des mesures d’accompagnement justes et efficaces », indique Edouard Philippe. Le ...

Ce contenu est réservé à nos abonnés. Pour lire la suite, vous devez vous abonner ou vous identifier.