Au Salon des Maires, les développeurs rivalisent d’initiatives pour associer les collectivités

Print Friendly, PDF & Email
(Crédit : JP Pié)

Article modifié le 21 novembre 2018 –

Quels arguments font mouche pour convaincre les collectivités locales de favoriser les projets d’énergies renouvelables sur leur territoire ? Parmi tous ceux évoqués par les professionnels présents en force au Salon des Maires à Paris qui s’est ouvert aujourd’hui, le plus récurrent est celui de la propriété des centrales. « Nous gardons tous nos actifs et allons agir pendant longtemps sur les territoires », affirme ainsi Franck Maes, responsable du développement de Reden Solar en France. La promesse est la même chez EnergieKontor, développeur-producteur allemand, basé à Brême, qui vient d’ouvrir deux bureaux éolien et solaire à Rouen et à Toulouse. « Nous sommes propriétaires de 270 MW et travaillons depuis 28 ans en autofinancement. Avec nous, pas de risque de faillite ou de promesses fallacieuses », garantit Filip Casaer, directeur France d’EnergieKontor.

A cette stabilité et expérience, le développeur-producteur allemand ajoute la possibilité d’associer financièrement ...

Ce contenu est réservé à nos abonnés. Pour lire la suite, vous devez vous abonner ou vous identifier.