Hydrolien : immersion prochaine à Ouessant, naufrage en Irlande

Print Friendly, PDF & Email
(Crédit : Sabella)

Pure coïncidence : le fabricant d’hydroliennes Sabella confirme la prochaine réimmersion de son appareil à Ouessant (Finistère) pendant que l’un de ses anciens concurrents, OpenHydro, filiale de Naval Energies depuis 2013, se dirige pour de bon vers la liquidation. Sabella, qui devait remettre sa turbine D10 à l’eau cet été, le fera finalement à la fin du mois ou tout début octobre. Un retard dû à l’indisponibilité d’un navire, explique Jean-François Daviau, président de la société. L’injection dans le réseau électrique, un élément essentiel du futur mix énergétique de l’île bretonne (50% renouvelable en 2023, de même qu’à Sein et Molène), devrait commencer fin octobre. L’hydrolienne de 1 MW ...

Ce contenu est réservé à nos abonnés. Pour lire la suite, vous devez vous abonner ou vous identifier.