Mobilité propre : le gouvernement compte sur les collectivités

Print Friendly, PDF & Email
(Crédit : Enedis)

Les entrées en attendant le plat de résistance ? Avant la future loi d’orientation sur les mobilités (LOM), dont la présentation déjà plusieurs fois reportée n’interviendra finalement pas avant la rentrée, Nicolas Hulot, ministre de la Transition écologique et solidaire, et Elisabeth Borne, ministre des Transports, ont présenté ce matin une série de mesures en faveur d’une mobilité plus propre, qui feront partie de la loi. Si aucun gros investissement n’a été annoncé, le gouvernement place les collectivités en première ligne et s’engage de son côté à leur donner le cadre réglementaire adéquat pour agir.

Plus de « zones à faibles émissions »

C’est notamment le cas ...

Ce contenu est réservé à nos abonnés. Pour lire la suite, vous devez vous abonner ou vous identifier.