Albioma ou comment gérer au mieux la transition dans les DOM

Print Friendly, PDF & Email
(Crédit : Albioma)

L’énergie de la bagasse se porte bien, sur le marché de production d’électricité le plus cher de France, celui des DOM290 €/MWh en moyenne, subventionné à hauteur de 1,7 Md€ dans le cadre de la péréquation tarifaire. Spécialiste de la valorisation énergétique de ce sous-produit de la canne à sucre et acteur majeur de la production d’électricité à La Réunion, à Maurice et en Guadeloupe, Albioma affiche en effet de bons résultats pour l’exercice 2017.

Le chiffre d’affaires progresse de 10%, à 403 M€ et la rentabilité de cette société cotée en Bourse (flottant de 60%) augmente de 13%, à 37,4 M€. Une performance solide car elle est basée sur le rendement qu’obtient Albioma de sa matière première, en l’occurrence la production de 120 kWh par tonne de bagasse. Par comparaison, dans les deux centrales qu’il a reprises ces dernières années au Brésil, le rendement était de 40 kWh. Albioma est en train de le doubler.

La reconversion impose de stopper les machines 

Le parc de centrales ...