Batteries : l’Europe se lance dans la course aux « gigafactories »

FavoriteLoadingAjoutez cet article à vos favoris
Print Friendly, PDF & Email
Crédit : Saft

Les perspectives sont alléchantes : le marché européen des batteries pourrait être multiplié par un facteur 4 à 10 d’ici à 2025, et représenter un marché annuel de 250 Mds€, d’après les projections sur lesquelles s’appuie la Commission européenne. Face à l’écrasante domination asiatique dans ce secteur, l’heure est à la mobilisation générale sur le Vieux Continent. Après avoir lancé « l’Alliance européenne des batteries » en octobre 2017, la Commission a placé ce sujet au cœur de ses « journées de l’industrie », organisées les 22 et 23 février à Bruxelles. L’événement lui offre l’occasion de présenter sa feuille de route pour éviter d’avoir à importer massivement des batteries pour satisfaire la demande de l’industrie automobile et, dans une moindre mesure, accompagner le développement des énergies renouvelables.

Un prêt de 52,6 M€ pour une start-up suédoise

Près de 80 acteurs du monde de l’industrie ou de la recherche doivent se réunir à cette occasion et présenter une cinquantaine d’actions, dont 20 prioritaires. L’objectif est de construire...

Ce contenu est réservé à nos abonnés. Pour lire la suite, vous devez vous abonner ou vous identifier.