Moulinot lève 1,3 M€ pour développer la valorisation des biodéchets

Print Friendly, PDF & Email
Lombricompostage © Kyle Spradley (Université du Missouri), Flickr

La société de tri et de traitement des déchets organiques, productrice de compost, a concrétisé un deuxième tour de table avec l’appui de Mandrine Gestion, du Comptoir de l’Innovation et de France Active – deux de ses investisseurs historiques. Basée à Paris et à Noisy-le-Sec (Seine-Saint-Denis), la SAS créée en 2013 par Stephan Martinez, un ancien restaurateur, entend développer son système et valoriser davantage les déchets alimentaires.

Vers un réseau de plateformes de traitement 

Déjà en fort développement – un chiffre d’affaires en 2016 de 758 000€ et 1,5 M€ prévu en 2017 – l’entreprise souhaite encore accélérer. « Cette levée de fonds va nous « donner de l’air » sur de nouveaux projets sur nos sites de traitement. On veut être autonomes de A à Z, ne pas dépendre d’exutoires ...