Nouvel épisode de stop & go dans les appels d’offres brésiliens

Print Friendly, PDF & Email
Eoliennes sur le site brésilien d’Areia Branca. (Crédit : Voltalia)

La « samba-hesitacion« , variante sud-américaine de la valse-hésitation, semble de plus en plus pratiquée par le gouvernement brésilien, en tout cas dans les énergies renouvelables. Après un appel d‘offres solaire et éolien annulé en décembre 2016 (35 GW avaient été enregistrés pour la compétition), après un appel d’offres « à l’envers » pour retirer définitivement des projets pas encore construits issus des appels d’offres de 2014 et 2015, voilà que se profile la confirmation de nouvelles enchères, mais pour ...