Isolation des combles perdus : Effy alerte sur l’éco-délinquance

Print Friendly, PDF & Email

Démarchage agressif, harcèlement téléphonique, absence de présentation d’un devis, manque de qualité des travaux… Les abus se multiplient dans le cadre des travaux d’isolation des combles perdus à 1 euro, un dispositif couvert par les certificats d »économies d’énergie, selon le groupe Effy. Au point que ce dernier, l’un des leaders du marché avec son offre Pacte Énergie Solidarité, monte au créneau pour dénoncer dans un communiqué « la progression de démarches non respectueuses de la qualité nécessaire à la réalisation des chantiers » et du même coup inciter « les consommateurs à être vigilants sur les offres proposées ».

« Avec le développement des CEE Précarité énergétique, les acteurs proposant des travaux d’isolation des combles perdus se multiplient. Certains ont des pratiques malhonnêtes, ce qui fait peser un risque de développement de l’éco-délinquance comme on a pu en connaître dans la filière solaire il y a quelques années », décrypte Audrey Zermati, directrice de la stratégie d’Effy. La