Vite vu

FavoriteLoadingAjoutez cet article à vos favoris
Print Friendly, PDF & Email

Vendredi 29 septembre

Le pari d’Elon Musk de construire en 100 jours la batterie la plus puissante du monde (100 MW/129 MWh) semble bien parti : les autorisations de raccordement pour ce dispositif de stockage couplé au parc éolien Hornsdale du français Neoen en Australie ont été signées ce 29 septembre. Ce qui ouvre la période de 100 jours annoncée par le patron de Tesla, qui s’est engagé à offrir la solution s’il ne respectait pas le délai. Il ne devrait pas avoir à faire ce « cadeau » : les travaux sont déjà bien avancés, une partie de la batterie étant déjà opérationnelle (30 MW/65 MWh).

La Région Occitanie et Engie ont lancé aujourd’hui la société de projet HyPort dédiée au développement de l’hydrogène vert en Occitanie et dans les zones aéroportuaires. Ce projet avait été lauréat de l’appel à projets national « Territoires hydrogène » en 2016. Un premier chantier sera lancé pour intégrer l’hydrogène vert sur les aéroports de Toulouse-Blagnac et Tarbes-Pyrénées.

Le fournisseur américain d’énergie Ameren Missouri va investir 1 Md$ (850 M€) d’ici 2020 pour la construction de 700 MW d’éolien terrestre, dans le Missouri et les Etats voisins. Il prévoit aussi de développer 100 MW de centrales solaires dans les dix prochaines années. Une stratégie liée à la compétitivité des énergies renouvelables et à l’ambition de réduire son empreinte carbone.

MidAmerican Energy a choisi General Electric pour une opération de retrofit portant sur des centaines de turbines éoliennes de ses parcs de l’Iowa. Des composants seront changés pour accroître la puissance et la longévité des turbines. Les travaux commenceront dès cette année avec trois premiers parcs concernés représentant 475 MW de puissance cumulée.

Jeudi 28 septembre

Siemens Gamesa va développer sa première centrale hybride : une installation solaire (28,8 MW) qui sera connectée à une ferme éolienne existante (50 MW) en Inde, dans l’Etat de Karnataka. Le groupe livrera la centrale photovoltaïque clé en main; elle sera reliée au parc éolien équipé de turbines Siemens Gamesa. La mise en service est prévue d’ici à la fin de l’année.

L’allemand E.ON est parvenu à un accord avec Fortum pour lui céder sa participation de 46,65% dans Uniper, qui regroupe ses centrales traditionnelles (gaz, charbon, hydroélectricité) et l’activité d’agrégation : le finlandais va payer 22 euros par titre, soit 3,76 Mds€ au total pour E.ON.

Le Danemark va organiser des appels d’offres mettant en concurrence le solaire et l’éolien terrestre dans les deux prochaines années. Les deux technologies bénéficieront d’avantages équivalents. Un dispositif qui pourrait encourager les centrales hybrides solaire/éolien, alors que pour l’instant l’éolien est ultra dominant dans le royaume.

Mercredi 27 septembre

Après le Brésil, la PME française Ciel & Terre s’étend en Amérique latine et va installer des centrales solaires flottantes en Colombie. Elle s’est pour cela associée avec Innova Capital Partners, qui agira comme développeur et investisseur.

ekWateur a remporté les enchères inversées pour le lot « Electricité : soutien aux petits producteurs de renouvelable » de l’appel d’offres de l’UFC-Que Choisir pour une énergie moins chère. Le jeune fournisseur d’énergie s’approvisionnera auprès de 37 centrales hydrauliques (52 MW de puissance installée, 150 GWh/an de production). Les souscripteurs bénéficieront d’une réduction comprise entre 17% et 20% sur le prix du kWh HT par rapport aux Tarifs Réglementés de Vente, selon ekWateur.

Solairedirect (Engie) a inauguré aujourd’hui la plus puissante centrale PV du groupe en France, d’une capacité de 82 MW. Implantée à Gréoux-les-Bains (Alpes de Haute-Provence), elle est équipée de 300 000 panneaux solaires et s’étend sur plus de 180 hectares.

Fairphone, le fabricant néerlandais de téléphones modulaires et éthiques, vient de lever 6,5 M€ auprès notamment du fonds d’impact Pymwymic et de DOEN Participaties. Une somme destinée à renforcer l’organisation et soutenir l’innovation, pour améliorer encore le caractère durable et la longévité des produits.

Mardi 26 septembre

Akuo Energy a sollicité une deuxième ligne de financement de 165 M€ auprès de la Banque européenne d’investissement (BEI), après celle de 160 M€ obtenue en 2015. L’objectif étant de financer des projets PV, éoliens, biomasse et hydro (pour un total de 300 MW) en France et dans d’autres pays européens, selon la BEI qui instruit le dossier.

Le groupe Effy et Isover, filiale de Saint-Gobain spécialisée dans les produits isolants, se sont associés pour proposer aux bailleurs sociaux une solution conjointe de calorifugeage des réseaux d’eau chaude. Elle est prise en charge à 100% par les certificats d’économies d’énergie (CEE).

Le Gouvernement vient de lancer une première consultation en vue de finaliser la stratégie nationale pour le véhicule autonome.

Lundi 25 septembre

Butagaz, filiale du groupe irlandais DCC depuis 2015, étoffe son offre à destination des particuliers en France : outre ses bouteilles de propane et butane, il proposera à partir d’octobre du gaz naturel, de l’électricité et des granulés de bois. Butagaz a par ailleurs signé en juillet dernier un accord de partenariat avec la start-up BoostHeat pour la conception et la commercialisation d’une chaudière économe en énergie.

Les Pays-Bas prévoient de lancer en janvier prochain un appel à projets pour le site expérimental Borssele Wind Farm Site V (BWFS V, jusqu’à 20 MW de capacité disponible) en mer du Nord. Le lauréat bénéficiera d’une aide à l’investissement et d’un tarif maximum de 54,49€/MWh produit.