Fermentalg devrait bénéficier de plus de 10 M€ supplémentaires

Print Friendly, PDF & Email

Spécialisée dans la production d’huiles et de protéines issues des microalgues, Fermentalg lance une augmentation de capital de 11 M€ contre 15 M€ annoncés précédemment, avec un droit préférentiel de souscription pour les actionnaires actuels. Une levée de fonds sans grand ...

suspense puisqu’elle bénéficie d’engagements de souscription à hauteur de 10,2 M€, soit 92,8% du montant.

Selon son PDG Philippe Lavielle, cité dans le communiqué, l’opération doit permettre à l’entreprise libournaise de « mener à bien sereinement notre feuille de route et d’amener nos innovations sur le marché ». L’année en cours est qualifiée de clé par le dirigeant.  L’entreprise a en effet commencé à commercialiser, en mai dernier, la molécule DHA350, une huile algale riche en oméga-3. Elle a annoncé ce mois-ci un partenariat avec DIC, industriel japonais de la chimie, pour fabriquer des pigments. DIC a aussi fourni des fonds à hauteur de 5 M€ sous la forme d’obligations convertibles. Fermentalg prévoit par ailleurs la mise sur le marché d’une autre formule début 2018, la DHA 550.

Trésorerie exposée

L’entreprise déclare envisager de réserver un maximum de 10% du produit de l’émission pour assurer son fonds de roulement sur les 12 prochains mois, lequel pourrait s’avérer insuffisant à compter d’août 2018 à hauteur d’un maximum d’1 M€.

Cotée sur Euronext depuis 2014, la société avait alors levé alors plus de 40 M€. Elle a vécu une période mouvementée depuis 2015, marquée entre autres par un retard important sur son plan de marche initial et par le départ du fondateur Pierre Calleja début 2016.