La Chine impose finalement un quota de véhicules propres en 2019

Print Friendly, PDF & Email
Pékin pollué
(Crédit : Flickr/
Scene in Beijing)

Bien décidée à convertir son marché automobile à l’électrique, la Chine ajuste ses mesures. Le ministère de l’Industrie a confirmé hier l’entrée en vigueur d’un quota de véhicules dits de « nouvelle énergie » (hybrides, électriques…) en 2019, un an plus tard qu’initialement prévu mais avec toujours des objectifs drastiques.

A partir...

Ce contenu est réservé à nos abonnés. Pour lire la suite, vous devez vous abonner ou vous identifier.